31/10/2018

Concocter un dossier de presse aux petits oignons

Luisa Gallerini
Dans la rubrique Comment transformer un livre en bestseller sur Internet ?, nous vous livrons aujourd'hui les secrets de fabrication d'un dossier de presse aux petits oignons, accessoire indispensable pour répandre comme il se doit (donc en fanfare) la bonne nouvelle (votre petit dernier est né, alléluia!) auprès des différents médias : blogs, journaux en ligne, magazines papier (presse quotidienne, hebdomadaire, mensuelle...), radios, chaînes télévisées...

Anatomie de la bête 

Entête du dossier

Pour commencer, il vous faudra remplir cette courte fiche signalétique :
Titre :    [titre de l’ouvrage]
Série :    [nom de la série à laquelle il appartient] (rubrique facultative)
Auteur :    [votre nom d’auteur]
Publication :    [date de première publication]
Catégorie :    [catégorie BISAC]
Ajoutez dans cette rubrique une mention du type : « Pour toute demande d’interview, d’exemplaire de presse ou d’information supplémentaire, merci d’écrire à : [votre adresse mail] ».

Accroche

Trouvez LA phrase (une seule et unique petite phrase de rien du tout…) capable d’inciter un public le plus vaste possible à acheter votre livre dans l’heure. 
Premier défi (et non des moindres) relevé ? Alors continuons.

Résumé

Claire et concise, cette rubrique peut être structurée en paragraphes ; sa taille se situe généralement entre 1000 et 2500 caractères (espaces compris). 
Avis aux indécrottables feignasses : ne copiez pas le texte de votre quatrième de couverture ici, il figure déjà dans la section suivante !

4ème de couverture

Allez-y, faites-vous plaisir, copiez-collez le texte de votre quatrième de couverture dans cette section !

Note d'intention

Cette rubrique est certainement l’une des plus longues à rédiger. Elle vous demandera introspection, mémoire, esprit de synthèse et réflexion. Prêt à reprendre la plume, confortablement installé sur votre divan préféré, pour une petite séance d’auto-analyse ?

Alors c’est parti ! Ces questions vous aideront à structurer vos idées :

Premièrement : comment décririez-vous votre ouvrage ? 

  • Quel est son genre ? 
Est-ce un roman, un essai, une pièce de théâtre, un conte pour enfant, un récit de voyage, une autofiction, une saga familiale, des mémoires ? 

  • Quelles sont ses principales caractéristiques ? 
Est-ce un roman policier, fantastique, d’aventure, historique, pour enfants, un thriller ésotérique, un manuel de bien-être, une romance sentimentale ?

  • Quelles sont ses influences artistiques ? 
Littéraires ? cinématographiques ? autres ?

Deuxièmement : en quoi votre ouvrage est-il est susceptible de trouver son public ?

Attention, on rentre ici dans le vif du sujet : le marketing, donc la vente de votre ouvrage.

  • Quels sont les thèmes « vendeurs » de votre ouvrage ? 
Les relations familiales ? la guerre du Viêt Nam ? l’amour au premier regard ? les OVNIS ? un meurtre inexpliqué ? une amitié à toute épreuve ?

  • Qu’est-ce qui soutient votre intrigue ? 
Du suspense ? des rebondissements à répétition ? une chasse à l’homme ? des énigmes ? le poids des non-dits ?

  • Qu’est-ce qui distingue votre ouvrage d’un autre ? 
Une vision inédite de la guerre 39-45 ? une histoire d’amour impossible ? un voyage dans une contrée inexplorée ? une enquête policière extrêmement bien ficelée ? Vous avez écrit un roman choral ? C’est un quidam (comme vous et moi) qui mène l’enquête ? Votre style d’écriture est unique (vous êtes un peu le Céline des temps modernes) ?

Troisièmement : quelle est la genèse de votre ouvrage ?

  • Comment l’idée (« de génie », bien entendu) de cet ouvrage  a-t-elle germé dans votre esprit (« fécond », cela va de soi ; ou « malade », si vous préférez) ?

  • Quels travaux de recherche avez-vous effectués pour rédiger votre livre ?
Voyages ? interviews ? enquêtes de terrain ? lectures ? études ?

  • Quelle est la structure de votre ouvrage ?
Est-ce un ouvrage à quatre mains ? La narration est-elle à cheval sur des siècles différents ? La construction de votre ouvrage s’appuie-t-elle sur des flashbacks ? Votre livre comporte-t-il très peu, ou énormément de dialogues ?
  • Comment décririez-vous son style littéraire ?

  • Quels sont les fils conducteurs, les thèmes abordés en filigrane ?
Les femmes battues ? la réussite à l’américaine? la maltraitance infantile? les mystères du hasard ? La politique agricole ? l’astrologie ? l’homophobie ? le mariage ? la pollution des océans ? le racisme ? l’éducation ?

Biographie

Votre biographie (un paragraphe) doit être axée sur votre parcours en tant qu’auteur.
Ne parlez de vos études que si elles ont un rapport direct avec l’intrigue, de votre divorce que si vous rédigez vos mémoires d’homme fraîchement libéré, et de votre expérience professionnelle en tant qu’expert-comptable que s’il s’agit du sujet principal (allez, peut-être aussi d’un sujet secondaire) de votre livre.

Citations

Cette rubrique nécessite quelques fouilles archéologiques, des qualités de fin limier et de la chance (ou de la persévérance, au choix).
Elle consiste à identifier les phrases de votre ouvrage qui, sorties de leur contexte, sont encore capables de faire mouche (à l’instar d’une citation, donc).

Extraits choisis

Copier ici une dizaine d’extraits de votre ouvrage. Ces courts paragraphes (qui ne doivent en aucun cas spoiler l’histoire) doivent être à la fois représentatifs, diversifiés et accrocheurs.

Vidéos

Listez les vidéos relatives à votre ouvrage (bande-annonce, interviews télévisées, reportages…).
Pour créer LA bande-annonce  du siècle, reportez-vous à l’article Un trailer vidéo pour votre livre.

Lectures audio

Si vous avez publié des podcasts à sur le web, c’est ici qu’il faut les répertorier !

Matériel à disposition

Rassemblez dans cette section quelques images haute définition (300pp minimum) qui vous appartiennent (ce point est très important !), qui pourront être utilisées gratuitement (avec, ou sans copyright) par la presse, et qui bien sûr, ne vous desservent pas (évitez donc les ballades en Harley-Davidson (à moins de ressembler à Brigitte Bardot, jeune), les photos de famille à Noël et les clichés traficotés où figuraient (avant retouche salutaire) vos ex).
Par exemple : la couverture de votre livre, un portrait (avec un bel effet de profondeur de champ), une photographie en pied…

Catégorie BISAC

La catégorie BISAC correspond à la section, puis au rayon où l’on trouverait votre livre dans une grande librairie ou une bibliothèque.
Pour déterminer cet emplacement, vous pouvez vous rendre sur le site de référence anglophone (https://bisg.org/page/bisacedition), puis sélectionner la section, puis le rayon le mieux adapté ; vous obtiendrez alors un code avec son libellé en anglais (par exemple : DRA011000  =>  DRAMA / African).

Mots clés

Citez ici environ 5 expressions, ou mots clés définissant au mieux votre livre.
Par exemple : « histoire d’amour », « enquête policière », « guerres de religion », « Mexique », « templiers », « laboratoires pharmaceutiques », « syndicalisme » …

Exemples

Pour mieux comprendre de quoi il retourne, vous pouvez consulter les dossiers de presse suivants : 

Derniers conseils

Proposez en ligne une version PDF téléchargeable de votre dossier de presse.
Dans toute correspondance avec la presse, pensez à ajouter une référence à votre dossier (en pièce-jointe dans sa version PDF, ou grâce à un lien hypertexte pointant vers sa version en ligne).

Luisa Gallerini / Ecrivain

Après "La Momie de Pâques", un thriller ésotérique mêlant aventure et histoire, Luisa Gallerini publie "Un Renard dans le miroir", un récit érotique et initiatique.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Coprights @ 2016, Blogger Templates Designed By Templateism | Templatelib